Recherche d’emploi ou de stage 2.0

Au fil des années, il y a eu une évolution dans la recherche d’emploi et de stage ! En effet, nous sommes dans une nouvelle ère : celle du digital. Auparavant, les candidats recherchaient un poste directement en ligne, et postulaient. Mais cela a changé avec le temps, de nouveaux modes de recherche d’emploi sont nés ces dernières années, les voici !

La cooptation

Depuis plusieurs années, on parle beaucoup de « cooptation »: c’est un mode de recrutement consistant à recommander une personne de son réseau pour un poste. On parle aussi de « recrutement participatif » ou de « parrainage ».

La cooptation est un avantage pour les entreprises, mais aussi pour les salariés car chaque employé est un chasseur de prime qui peut utiliser son réseau et trouver quelqu’un dans son entourage qui correspondra aux attentes de l’entreprise. C’est donc un avantage considérable pour les entreprises car cela permet de motiver et de fidéliser les salariés.

Les réseaux sociaux

Un candidat sur trois utilise les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn) pour la recherche d’emploi et de stage. Cette pratique est devenue très courante durant ces dernières années, surtout chez les étudiants et jeunes diplômés. Elle facilite la mise en relation des individus et rend le processus de recrutement plus simple. On peut maintenant attirer l’attention de son futur employeur sur Twitter avec seulement 140 caractères, ou encore sur Instagram à l’aide de CV sous forme de photos.

Le réseau social devenu leader dans le recrutement et la mise en relation professionnelle reste LinkedIn. Il permet de bâtir un réseau à partir de ses expériences de travail mais également autour de ses intérêts et compétences. De plus, en allant consulter le profil de votre interlocuteur sur LinkedIn ou une page d’entreprise, vous montrerez que vous êtes un candidat actif et que vous vous intéressez à l’entreprise dans laquelle vous souhaitez travailler.

Attention, il faut tout de même penser à séparer sa vie professionnelle et sa vie personnelle. Tout ce que vous allez publier sur le web est susceptible d’être lu par un recruteur, notamment sur Facebook qu’il ne faut pas négliger. Au départ très ciblé et personnel, ce réseau social est en train de plus en plus se professionnaliser notamment au Canada et aux Etats-Unis où des annonces peuvent être directement postées sur le réseau.

Afin d’être un pro des réseaux sociaux, vous pouvez d’ailleurs lire notre précédent article sur comment gérer sa E réputation.

La marque employeur

Connaissez-vous le terme de « marque employeur » ? C’est le terme utilisé pour désigner l’ensemble des problématiques d’image d’une marque à l’égard de la cible des employés et ou des stagiaires potentiels. L’objectif principal est de rendre la marque séduisante auprès des employés potentiels, et de fidéliser les salariés déjà présents dans l’entreprise.

Cette technique de marketing RH est surtout utilisée pour atteindre les Digital Natives. De nombreuses entreprises utilisent plusieurs canaux de communication (mobile, internet, réseaux sociaux, lieux physiques) pour dialoguer et rencontrer un maximum de candidats, c’est le cœur d’une stratégie de marque employeur. En proposant des offres attrayantes et en ayant une bonne image de marque auprès de ses salariés, c’est ce qui permet aux entreprises de se démarquer de ses concurrents et d’atteindre plus de candidats.

De plus, depuis quelques années des indicateurs de performance comme « Glassdoor » et « Happy Trainees » sont arrivés sur internet et permettent de donner des avis anonymes sur des entreprises. Les candidats se basent donc en parti là-dessus quand ils sont à la recherche d’un emploi ou d’un stage. C’est pour cela qu’il est important d’avoir une bonne marque employeur car les candidats sont de plus en plus exigeants.

 

Jobmania Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *